Vivarium by Lucas de Staël : La haute-couture pour les yeux

Si comme moi vous êtes lassés par les modèles de lunettes proposés par les opticiens généralistes ce jeunes lunetier parisien va vous plaire.

J’aime les lunettes, de vue ou de soleil, ce n’est que très rarement que je porte celles pour reposer mes yeux, et pourtant je devrais le faire plus souvent. Je suis astigmate, ce qui veut dire que je vois flou de près comme de loin.

Pour corriger cela j’ai bien évidemment des lunettes, mais j’ai toujours eu du mal à m’habituer à les avoir vissées sur le nez, j’ai donc opté pour les lentilles de contact.

Comme beaucoup j’ai d’abord cédé à la tendance lunettes de créateurs, changeant souvent de modèles, passant des heures à chercher LA PAIRE parfaite pour mon visage rond.

Mais j’aime ce qui est unique, et je suis toujours en quête de renouveau et à l’affût des jeunes créateurs, plus innovants, plus fun, et surtout plus originaux, avec un faible pour les montures design de style vintage et des créations européennes.

Le lunetier Parisien Lucas de Staël fait partie de ces jeunes talents qui mêlent avec perfection tradition artisanale et innovations techniques.

Il conçoit des lunettes tendance dont le charme s’allie à l’originalité, Lucas de Staël est l’un des rares lunetiers français à produire encore ses modèles en France. Un travail qui s’apparente à de l’artisanat d’art, avec un soin particulier apporté à chaque monture, produite en petite quantité.

Originalité et singularité jusque dans le choix des matériaux pour ces créations : cuir de vache, cuir de chèvre, feuilles de pierre, peau d’iguane, de crocodile, galuchat et liège fumé.

J’ai eu le privilège de rencontrer Lucas de Staël dans le 19ème arrondissement de Paris pour découvrir son travail et les nouveautés de la nouvelle saison.

C’est derrière de lourdes portes qui ouvrent sur une cours intérieure que je découvre son surprenant univers, le lunetier est installé dans une ancienne imprimerie transformée en loft et atelier.

Petit-fils du peintre russe Nicolas de Staël von Holstein, Lucas de Staël von Holstein est avant tout un artiste.

Après des études d’arts il se dirige vers le design industriel, et sort diplômé de l’ENCSI Les Ateliers en 2004.

Après un stage chez le lunetier IDC à l’âge de 19 ans, il collabore avec la marque de masques de ski et lunettes de sport Cébé, c’est après une dernière collaboration chez le lunetier-créateur Face-à-face en qualité de designer intégré qu’il décide en 2006 de lancer sa propre société : “Undostrial”.

Les designers, stylistes, bijoutiers et prototypistes de l’atelier, développent leurs propres outils techniques et offrent ainsi aux créations, un caractère et une finesse inimitable.

En moins de deux ans, l’entreprise connait un véritable essor et multiplie ses commandes à l’étranger, elle compte aujourd’hui plus d’une dizaine d’employés et exporte en Europe, aux Etats-Unis et en Asie.

Un succès qui lui vaut en 2012 un Silmo d’or, le plus prestigieux trophée décerné par les professionnels de la lunetterie pour son modèle “Walnuts”

Ce n’est qu’en 2011 que le Designer décide de lancer sa marque éponyme Lucas de Staël, et fait de son atelier un véritable laboratoire où le défi est de transformer la matière, d’expérimenter, de produire et de garder un idéal de liberté dans la création.

Pour son atelier de “Haute lunetterie” 100% française il crée même ses machines pour réaliser ses propres lunettes, allant du style rétro, très parisien, à la lunette bijou.

Difficile de faire son choix tant les créations son plus magnifiques les unes que les autres. Un agréable moment à la découverte des lieux, de son histoires et un échange plus que passionnant avec Lucas de Staël.

J’ai choisi de vous présenter dans ce look le modèle en Galuchat de la nouvelle collection VIVARIUM, qui allie une peau de raie poncée et un cuir de vache pleine fleur.

Apres plusieurs étapes de ponçage visant à lisser les perles de silice recouvrant sa surface granuleuse, ce cuir unique se retrouve métamorphosé en un matériau brillant et naturellement graphique.

 

 

Cette trilogie met en valeur des cuirs exotiques et racés tels que l’iguane, le crocodile et le galuchat, associés à une structure d’acier chirurgical.

Chaque monture est livrée avec une paire de boucles d’oreilles et des boutons deux boutons manchettes en cuir.

Un modèle qui séduira les amateurs de belles lunettes, vendu 1690€ il est disponible dans une sélection de boutiques.

 


Lunettes  Vivarium Galuchat by Lucas de Staël

Veste sans manche édition limitée RIVER ISLAND / Slim denim H&M 

Montre GUESS / Manchette de paume LOLA AND GRACE

Escarpins cuir & OTHER STORIES / Sac bandoulière cuir ZARA 

http://www.lucasdestael.com

Instagram @lucasdestael

Une séance shooting par temps pluvieux, pas vraiment le top pour mettre en valeur ces lunettes. Je vous présenterai un autre modèle très Girly prochainement et surtout la nouvelle collection de solaire par Lucas de Staël.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.