Sandrine Jeanne-Rose les soins experts des beautés noires et métissées

Experte du soin du cheveux depuis plus de 20 ans, Sandrine Jeanne Rose connue pour être la fondatrice des instituts KANELLIA présente SJR (SandrineJeanneRose), une jeune marque de soins capillaires dédiés aux cheveux défrisés, lissés et décolorés.

FOR ENGLISH VERSION CLICK HERE

C’est au tout début des années 90 que Sandrine Jeanne Rose accompagnée de docteurs en chimie et de pharmaciens se lance dans la cosmétique, après une carrière réussie de mannequin.

De père Martiniquais et de mère Bretonne, elle fonde sa propre marque de soins cosmétiques et capillaires pour peaux mates, métissées et noires et pour cheveux frisés et crépus, connu sous le nom de KANELLIA.

Avant la folie autour du cheveux afro (naturel ou défrisé), à une époque ou le web, les blogs beauté et surtout You Tube n’existent pas, les clientes en quête de conseils et de soins découvrent les centres cosmétiques et capillaires dédiés aux soins des peaux et des cheveux afro-caribéens, un tout nouveau concept développé par la jeune entrepreneuse.

Une première dans le monde de la cosmétologie ethnique, Sandrine Jeanne Rose fait de KANELLIA la marque leader des peaux de couleur ainsi que du cheveu Afro.

En moins de 10 ans KANELLIA devient un des leaders de la cosmétique capillaire à l’attention des peaux et des cheveux afro-caribéens.

La marque est récompensée par de nombreux prix dont le Trophée de la Beauté Noire, en 1996 et un Beauty Award en 2003.

En 2007, après une implantation réussie au sein des plus grandes parfumeries françaises Marionnaud et Sephora ainsi que dans de grands magasins tels que les Galeries Lafayette et Printemps SJR quitte la société après l’avoir cédée à un laboratoire censé assurer la pérennité et le développement de la marque, notamment à l’international.

 

En 2011, Sandrine Jeanne Rose met à profit son expertise et co-écrit le livre « Beauté Black : le guide pratique de la beauté noire » en collaboration avec Sonia Rolland, avec qui elle travaille sur la gamme peau foncée de Mixa.

 

 

Enfin, elle lance en 2012 sa nouvelle gamme de soins capillaires dédiés aux cheveux (lissés, décolorés et défrisés) : SJR.

Elle est rejoins par sa fille Brunella Emmanuelli (métisse également d’un Père Corse et de sa Mère Martiniquaise), 20 ans à l’époque, en charge du développement de la distribution à l’International et de la communication notamment sur le blog et les réseaux sociaux.

Brunella se lance dans l’aventure à une époque de réflexion sur ses choix professionnels. Après le journalisme, les médias, (et s’être installée quelques mois à New-York pour développer son réseau professionnel) elle se dirige vers des études entrepreneuriales à l’école des (Dirigeants d’entreprises EDC Paris Business School La Défense), un programme élève-entrepreneur.

Complices et toutes deux passionnées de beauté, c’est en famille qu’elle décide de relever ce nouveau défi.

SJR propose 6 produits pour les cheveux principalement à la Kératine et destinés aux personnes qui usent de brushings, de lissages, de défrisages et de colorations, distribués dans le réseau Para Pharmaceutique en France et à l’International.

La gamme SJR se compose de :

–       Un Kit défrisage Magic sans soude et enrichi à la kératine

–       Une Émulsion Magic avant shampoing

–       Un Shampoing Magic à la kératine sans sulfate

–       Un Masque Magic réparation intense à la kératine

–       Un fondant Magic de coiffage à la kératine

–       Une Cire Magic coiffante au karité et à la gelée royale.

 

Consciente de l’engouement et des débats autour du cheveux afro, SJR précise que la marque est là pour soigner le cheveux, quelle qu’en soit sa nature, l’important pour la fondatrice reste le soin, qu’il soit porté au naturel, défrisé ou décoloré, la cliente est libre mais doit avant tout donner la priorité à l’entretien et au soin de son cheveu.

SJR confie être choquée de voir comment certaines personnes ou société de cosmétiques qui se disent expertes du cheveu communiquent sur des produits capillaires sans  en connaître les composant, au risque de grands dégâts sur les cheveux de la consommatrice mal informée.

Le problème selon SJR, est que la femme noire ne connaît pas son cheveu, ses problèmes et qualités, un exemple simple, confie-elle, 9 fois sur 10 les marques de défrisage indiquent qu’il faut commencer par la nuque, alors que c’est la partie la plus fragile, et c’est sur le haut de la tête qu’il faut déposer le produit en premier. C’est selon elle, la méconnaissance de son cheveu qui fait des ravages, il faut donc apprendre à connaître son cheveu pour mieux le soigner.

En France,  avec des produits américains en nombre en ce qui concerne les soins capillaires afro, beaucoup sont parfois non enregistrés légalement, utilisant des actifs non autorisés en France.

Avec une expertise qui n’est plus à prouver, SJR ne commercialise aucun produit sans en avoir testé l’efficacité pendant une année au minimum.

SJR nous rappelle que la France reste numéro 1 en matière de cosmétique dans le monde et conseille au public d’être vigilant concernant les formules étrangères sans vérifier la composition du produit.

Exigeante et proche de ses clients, SJR offre un service gratuit de conseils et suivi personnalisé aux consommatrices par téléphone. Service unique et original, parfois victime de son succès, car les clientes souvent perdues face à leurs soucis capillaires ont un grand besoin d’être rassurées, écoutées et accompagnées.

SJR a une clientèle de plus en plus internationale, 80% des anciennes clientes KANELLIA qui lui ont fait confiance et l’ont suivi sur l’aventure SJR sont originaires des Antilles, avec le temps, de plus en plus de femmes africaines utilisent ses produits. La surprise vient du Maghreb qui représente aujourd’hui 50% des consommatrices des soins SJR.

Les produits de la gamme SJR Sandrine Jeanne-Rose sont désormais disponibles aux  Antilles, et notamment sur l’Île de la Réunion, mais aussi en Afrique avec quatre points de vente au Sénégal, trois au Gabon, en Tunisie (liste complète sur le site).

 

Avec une campagne originale réalisée  par l’illustratrice Angéline Melin connue pour ses dessins pour les sites à succès Do It Paris and My Little Paris, la marque se veut proche de son public, très cosmopolite et accessible.

C’est lentement mais surement, sans l’aide d’aucun investisseur que SJR souhaite faire son chemin, l’expérience KANELLIA et son départ restent encore un épisode de sa vie qui a laissé des traces.

Prochaine étape pour la jeune marque, l’ouverture d’une boutique dédiée à Paris et à l’international, également un projet de centre de formation dédié à la beauté (peau et cheveux) et une chaine de conseil YouTube en interaction avec les clientes. Pour Brunella, l’objectif est une avancée vers l’international, le Brésil, l’Afrique, le Liban et les U.S.

Retrouvez SJR en ligne sur www.sandrinejeannerose.fr et pour des conseils beauté sur le blog et la page Facebook.

 

 

For more Fashion, Food, Fun & Inspiration Follow Timodelle on Facebook, Twitter, Pinterest, google +Instagram

 

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.