La créativité au service de la Paix en Afrique pour les 15 ans du FIMA

J’ai assisté fin juin dernier à la conférence de presse du FIMA (Festival International de Mode Africaine) au siège de L’UNESCO à Paris.

Pour cette 9ème édition et à l’occasion des 15 ans de l’évènement, le créateur de mode nigérien Alphadi a annoncé le thème choisi cette année : “La créativité au service de la Paix en Afrique”.

Pour cette manifesta&tion internationale, Alphadi, de son vrai nom Seidnaly Sidhamed a choisi de mettre à l’honneur un personnage emblématique, une icône mondiale, symbole de paix et de persévérance : Nelson Mandela.

Le FIMA, dont le point d’orgue est évidemment le Grand Défilé des Créateurs, est l’événement de référence de la MODE, incontournable du continent Africain.

Cette manifestation est également le rendez-vous des créateurs, des artistes, des musiciens avec les décideurs politiques et économiques, les personnalités des Arts et des Lettres et plusieurs milliers de Festivaliers.

Cet automne, la 9ème édition se tiendra dans la capitale nigérienne, du 20 au 25 Novembre 2013, la presse et les festivaliers venus des quatre coins du monde se retrouveront dans le désert, à Gourou Kiré un village situé sur la routte de Say à 15 km de Niamey en bordure du fleuve Niger,

Ce rendez-vous mode est devenu incontournable au fil des années, Alphadi,  “Le Prince du Désert”continue de partager avec le monde son rêve africain, comme toujours, la jeunesse, la créativité, la culture et la mode sont à l’honneur.

Pendant cinq jours, Niamey vivra au rythme du FIMA, lors de la conférence Alphadi nous a donné un aperçu des festivités : nuit de la musique avec des artistes internationaux, nuit du défilé panafricain, journée des associations caritatives, concours des jeunes stylistes et Top Models FIMA et pour clôturer la manifestation, la Grande nuit du FIMA avec le défilé des créateurs de Mode des cinq continents.

Côté créateurs, quelques noms : Agnès B. (France), Bazem’se (Burkina Faso), Colle Sow Ardo (Sénégal), Dris Van Oten (Belgique), Éric Raisina (Madagascar/Cambodge), Gavin Rajah (Afrique du Sud), Korotimi (Burkina Faso), Manish Arora (Inde), Nawel El Assad (Côte d’Ivoire), Oswald Boateng (Ghana), Paul Hervé Elisabeth (France), Sandra Cardoso M (Mozambique), Soucha (Égypte), Wafaa Lahlah (Égypte)…

 

Comme pour l’édition 2011, le concours des jeunes stylistes africains et de sa diaspora permettra aux lauréats de représenter l’Afrique et ses talents, en plus des conseils de professionnelles sur leur travail et carrière ils recevront une bourse de 5.000.000 F CFA (environ 7 600€) de la part de l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine).

Alphadi, surnommé également le « Le Magicien du Désert”, fait aujourd’hui la fierté d’un pays et de tout un continent, connu et reconnu, il met un point d’honneur a réunir les peuples, à révéler les talents et surtout à éduquer les enfants d’Afrique et d’ailleurs pour qu’un jour la paix reviennent enfin !

En novembre 2011, j’ai eu la chance d’assister à la 8ème édition du FIMA à Niamey au Niger, cinq jours durant nous avons assisté aux défilé en plein désert à Gourou Kirey.

Une expérience unique et magique, qui rappelle à chacun ô combien nous devons garder foi en l’Afrique, garde foi en la capacité de chacun de mettre de côté les différents qui les opposent pour avancer ensemble et offrir un avenir plus serein aux enfants de Mama Africa !

En attendant le FIMA 2013, je vous invite à lire ou relire notre dossier spécial publié l’an dernier dans le second numéro de Timodelle Magazine : The Light Within !

 

Crédit Photos : Nabile Quenum

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *