Ferando & Victor | Duo de photographes de choc


Il n’est pas un grand magazine dominicain pour qui ces deux photographes n’ont pas shooté. Fernando & Victor, jeune duo de choc qui en 2 ans à peine ont réussi à se faire un nom dans l’indutrie de la mode en République Dominicaine.

There is no major domician magazine for whom these two photographers did not work. Fernando & Victor, a young duo who in less than 2 years managed to rock the fashion industry in Dominican Republic.

 


Fernando Santos anciennement professeur d’anglais et Victor Nicolás qui lui était joueur de basse, se rencontrent en 2003, ils se lancent tous deux dans des études en Publicité.

En 2006, Fernando abandonne les études pour s’installer à Barcelone en Espagne pour y apprendre la photographie, l’année d’après il part pour l’Argentine, à Buenos Aires où Victor le rejoint pour parfaire leur formation.

Fernando Santos, former english teacher and Victor Nicolás, former bass player meet in 2003, and both started to study Advertising.

In 2006, Fernando drop school to study photography in Barnelona, Spain, a year later he moves to Argentina, in Buenos Aires where Victor joins him to perfect their skills in photography.

C’est en décembre 2008 qu’ils reviennent au pays , très vite ils enchaînent les shooting pour les plus grand magazines argentins et surtout dominicains : Wonderland, D Mag, Pandora, Factoria, Oh! Magazine…

In december 2008, they come back home, quickly work for major fashion argentinian and dominican magazines: Wonderland, D Mag, Pandora, Factoria, Oh! Magazine…

 


Leur talent est incontestable, un style moderne et sophistiqué, des photos qui au final sont présentées comme des tableaux. Un art apprécié par les magazines qui se les arrachent.

Une mode dominicaine qui émerge en 2008, une industrie en constante évolution, ce qui n’échappe pas au reste du monde.

Their talent is indisputable, a modern and sophisticated style, photos finally presentad as frames. An art appreciated by the magazines which cannot publish an edition whitout working with Fernando & Victor.

A Dominican fashion which appears in 2008, a constantly evolving industry, what does not escape to the rest of the world. Santo Domingo is now a Capital of Fashion!

 


Ces dernières années, la République Dominicaine est devenu le berceau des plus beaux mannequins, le pays a vu fleurir des perles de beauté aussi diverses que variées.

Un grand nombre de mannequins qui arpentent le Top des podiums sont d’origine dominicaine : Rose Cordero, Arlenis Sosa, Nairoby Javier, Omayra Mota, Roza Gough, Gemmy Alcantara…

These past years, the Dominican Republic became the cradle of the most beautiful models, pearls of beauty so diverse as varied.

Numerous of dominican born models are now ripping international runaways: Rose Cordero, Arlenis Sosa, Nairoby Javier, Omayra Mota, Roza Gough, Gemmy Alcantara…

 


Dernièrement ce sont les mannequins dominicains Marianne Garces et Greylin Quelliz Alcantara (petite sœur de Gemmy Quelliz Alcantara) de l’agence Ossygeno Model Management qu’ils font poser pour “A La Moda Magazine.

Recently they shooted the dominican models Marianne Garces and Greylin Quelliz Alcantara (Gemmy Quelliz Alcantara younger sister) from Ossygeno Model Management for “A La Moda Magazine”.

 


Après Saint Domingue, le duo rêve à une grande capitale mode telle New-York, une carrière à l’International pour vivre de leur talent et présenter au monde la Mode Dominicaine et d’Amérique Latine.

Nul doute que ces deux là feront parler d’eux très vite tout comme leur confrères Mert & Marcus ou Inez and Vinoodh.

After Santo Domingo, the Duo dreams about a fashion capital such as New York, an international carriers to live from their passion and present to the world the Dominican and Latin American Fashion.

No doubt that the pair will break into the industry at an international leverl, why not dreaming to become as big as Mert and Marcus or Inez and Vinoodh.

 

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.