COSMEETING 2014 : Conférence Beauté et test du Fer à lisser L’LISS

Pour ce nouvel instant beauté je vous parle du fer à lisser L’LISS que j’ai testé lors du salon COSMEETING PARIS 2014 qui a eut lieu Porte de Versailles en septembre dernier.

 

Pendant trois jours du 9 au 11 septembre 2014 à une eu lieu le salon Cosmeeting à Paris, Porte de Versailles. Un salon dédié aux professionnels en quête de marques internationales de beauté.

Six espaces d’exposition dont Cosmeeting Color : Cet espace dédié à la beauté ethnique et multiculturelles. J’ai découvert de nouvelles marques dont Design Essantials … Aissata vous parle prochainement de son expérience de membre du Jury Cosmeeting Color dans le cadre des Beauty Challenge Awards.

Un grand nombre d’exposants présentaient leurs marques, des conférences de Presse se tenaient pour anticiper les besoins et les demandes du Marché. J’ai assisté à l’une de ces conférences intitulée “Beauté 2015/2016, les attentes des femmes afro-caribéennes“.

 

 

Une analyse complète présentée par Marie-Jeanne Serbin-Thomas, journaliste professionnelle spécialisée dans l’édition de presse Brune magazine et Marina Marville, Directrice COSMEETING COLOR et EMC CONSULTING.

Ce que l’on retient c’est que l’habitude de prendre soin de son cheveu n’est pas culturellement inscrite dans certaines populations en Afrique. Dans certains pays il y a une tendance plutôt à la pose de perruques, tissages etc…

Le phénomène “Nappy” que l’on ne présente plus et qui signifie porter son cheveu naturel sans traitement chimique (ex: défrisage), est embryonnaire en Afrique.

C’est différent en France, il y a une multitude d’informations qui viennent des États-Unis, de la Métropole, ce sont des comportements différents et il y a une volonté de prise en compte de la beauté.

Un grand nombre de femmes se revendiquent “Nappy”, elles vont donc développer une communication sur la toile. Elles vont créer des forums, des blogs pour trouver leur identité capillaire.

 

Les intervenantes nous demandent pourquoi  les Concept Stores du type Colorii / Inayaa ont fermés ? Tout simplement parce que la femme noire/métissée est versatile.

Aujourd’hui elle va acheter dans ce magasin parce qu’elle va tester cette marque, puis dans un autre pour tester le produit qu’une amie lui a conseillé.

Il y a donc un problème de communication, souligne Marina Marville, la femme afro-caribéenne n’a pas compris l’importance de se rendre dans ces lieux qui ont été spécifiquement créé pour elle. Faute de fréquentation régulière donc de fidélisation, ces lieux de vente ne dégagent pas assez de chiffre d’affaires et finissent par fermer.

Le lieu est peut-être beau mais la technique n’est pas forcément adaptée. Souvent tous les moyens ont été mis dans l’aspect mais le résultat n’est pas là côté service. Problème d’accueil, de technicité, de maîtrise.

Il y a réellement un problème de conseils, la cliente veut essayer un produit, elle est prête à y mettre le prix mais elle n’a pas l’information et les conseils adaptés à ses besoins et attentes.

Les femmes afro-caribéennes ont ce besoin de conseils, les centres qui fonctionnent le mieux sont ceux où il y a l’écoute et le conseil en permanence, parce qu’il n’y a pas un cheveu qui se ressemble et nos cheveux sont très fragiles et ont besoin d’attention.

Les femmes afro-caribéennes attendent d’être respectées pour leurs spécificités. “Proposez-nous des produits avec des formulations qui vont nous convenir et on viendra chez vous quelle que soit votre enseigne et quel que soit le prix.”concluent Marie-Jeanne Serbin-Thomas et Marina Marville.

Une conférence enrichissante, une question de la beauté noire toujours dans l’actualité qui je pense a encore besoin d’être discutée, partagée encore plus encore.

Et c’est dans ce même salon, au détour d’un stand de coiffure, que je décide de tester le fer à lisser professionnel L’LISS.

 

Cet appareil réunit les nouvelles technologies professionnelles: plaques flottantes ultra légères, céramique ionique, infrarouge et Nano AG+tue les bactéries pour permettre au cheveux de mieux respirer.

J’ai été bluffé par le résultat, la coiffeuse m’a lissé quelques mèches et chacune d’elles étaient complètement lisse de la racine jusqu’à la pointe, après un seul passage.

De retour à la maison, j’ai décidé de le tester sur l’ensemble de ma chevelure. D’abord, j’ai soigneusement lavé mes cheveux avant et appliqué un sérum de la marque AZZO pour les protéger de la chaleur.

J’ai choisi le pack à prix spécial sur le salon (99€ au lieu de 109€ ), retrouvez le fer L’LISS Classique et le pack complet (140€) en vente en ligne sur http://www.iliss.fr/2-boutique-fer-a-lisser-en-ligne

Je vous laisse découvrir le résultat en images.

 

Votre avis sur ce résultat ? Avez-vous déja utilisé ce fer, si oui qu’en pensez-vous ? N’hésitez-pas à me contacter pour vos questions beauté !
A très vite pour un nouvel Instant Beauté !
Partager:

4 Commentaires

  1. tekaie
    23 mai 2016 / 20 h 40 min

    Profite bien de ton fer il va vite tombé en panne.c’est une catastrophe. J’ai acheté mon premier en 2012, tombe en panne rapidement 4 mois, on me demande de le renvoyer (frais de port à ma charge). On m’en renvoie un autre (mais j’ai cru qu’on l’avait réparé) qui tombe aussi en panne. Bref j’en achète un 3eme en croyant que c’était le deuxième, tombe en panne aussi en 2014. Bref j’en ai eu 3 en 3 ans tous sont tombés en panne. ET deux sur les 3 ont explosé dans ma main.
    Aujourd’hui j’ai GHD.

    • 26 mai 2016 / 1 h 34 min

      Pour ma part pas de souci depuis avec cet appareil.

  2. 7 octobre 2014 / 16 h 13 min

    Bonjour et merci pour cet article ça donne envie !! À bientôt
    Coco Liss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *